Blog du Parti Socialite :

Socialistes de Mennecy et ses environs 

Au sujet de la rupture de charge du RER D à Corbeil-Essonne et Juvisy

– Ce projet est proposé par la SNCF, mais c’est le STIF présidé par Mme Pécresse, du parti dit « Les Républicains » qui est décisionnaire.  Ceci nous a été confirmé par Julien Dehornoy, directeur de la ligne D lors de la réunion du 05 octobre 2016 à Ballancourt.
– Si tous les conseillers régionaux ne sont pas forcément au courant des dossiers en cours, car seuls ceux qui sont concernés par un sujet peuvent l’être, il suffit que les conseillers se rapprochent des responsables des dossiers qui peuvent affecter leur territoire, comme pour le RER D, Stéphane Beaudet, Vice-Président du Conseil régional d’Île-de-France en charge du Transport, maire de Courcouronnes, afin de protéger les intérêts de leurs administrés. Cela est surtout vrai pour ce dossier concernant le RER D, pour les conseillers régionaux de l’Essonne, comme Jean-Philippe Dugoin-Clément, proches de Stéphane Beaudet.
– Une fois le projet validé par la majorité régionale, les élus locaux sont concertés, à savoir le président de l’Essonne, François Durovray, les différents maires dont celui de Mennecy, Jean-Philippe Dugoin-Clément, les présidents des intercommunalités, notamment celui de la CCVE, Patrick Imbert. En absence de réaction de leurs parts, nous pouvons penser que nos élus n’ont pas été plus que cela alarmés par ce projet.
– Les réunions publiques sont organisées en vue de faire de la pédagogie auprès de la population. Ainsi lors de la réunion du 05 décembre 2016, l’objet étant de présenter le projet de correspondance obligatoire pour aller à Paris, pour les habitants du sud Essonne. Pour certains élus, très nettement, l’affaire n’était pas grave pour les conditions de vie de leurs administrés. En effet, Jean-Philippe Dugoin-Clément a brillé par son absence.
– Face à la réaction extrêmement violente de leurs électeurs, les élus locaux, Mrs Imbert, Dugoin-Clément  en tête, font voter des motions lors de leur conseils respectifs, lancent des pétitions, etc, en bref, font montre de … sens politique, à l’image de leurs manifestations de 2014, gare de Lyon, où ils signifiaient leurs exaspérations face aux trop nombreux dysfonctionnements de la ligne D.
– D’après nos informations, la décision est actée. En effet, la séance du STIF du 11 janvier a abordé la question de la rupture de charge à Juvisy. Franck Marlin a rédigé un communiqué de presse contre le projet de ses amis politique. Franck Marlin, où le député qui arrive toujours trop tard : poste de Boutigny en grand danger, perception de Mennecy fermée et maintenant le RER D qui sera terminus Juvisy. Ça c’est un bon député au bilan positif. Belle défense de notre territoire et de ses services publics !

Nous avons demandé, à nos conseiller de la région, lors de cette réunion, d’attaquer cette décision car :
– Au niveau pédagogique, il n’est pas compréhensible de voir des trains commencer leur parcours de Corbeil-Essonnes, et de nous expliquer que ces trains ne peuvent pas provenir de Malesherbes, en permettant ainsi au sud Essonne de continuer d’avoir des trains directs pour Paris.
– Au niveau écologique, au moment de pics de pollution durant lesquels les autorités exigent la circulation alternée, les habitants du sud Essonne sont incités à prendre leur véhicule personnel.  zone de la région.
– Au niveau de l’aménagement du territoire, de ne pas respecter l’aménagement du territoire et la solidarité entre ceux-ci.
– Au niveau de l’imposition, les habitants du sud Essonne payent la taxe du Grand Paris et n’en perçoivent que les désagréments et non les bénéfices.

Entre la démagogie des uns et le fait de voir des technocrates vouloir nous faire subir leurs mauvaises décisions passées, nous sommes révoltés de voir la population prise au piège de cette mesure qui va, à ne pas en douter, voir leur qualité de vie impactée. Aux décideurs, à commencer par Mme Pécresse, présidente du STIF et ceux qui l’ont soutenu lors de la campagne électorale des régionales en 2015, de revoir leur copie !!!

Le Parti Socialiste a les moyens de se remettre en cause et de redevenir une force de combat, de propositions et d’unification de la Gauche. Un nouveau secrétaire de section et un bureau ont été élus. Pour + d'infos, Allez sur Infos/Contact

+ d'infos
  • Le bilan des promesses du quinquennat

    En toute transparence le bilan des promesses de 2012 : CLIQUER ICI
  • Calendrier 2016

    septembre 2018
    L M M J V S D
    « Fév    
     12
    3456789
    10111213141516
    17181920212223
    24252627282930