Blog du Parti Socialite :

Socialistes de Mennecy et ses environs 

Mais quelle est l’utilité de l’UDI ?

En 2011, la gauche a organisé des primaires afin d’élire son candidat. Ce fut une véritable réussite populaire, reconnue par tous et qui a permis de créer une dynamique pour l’élection présidentielle de 2012.

Lors de cette élection présidentielle, le Parti Communiste a choisi de ne pas présenter de candidat, en se rangeant derrière Jean-Luc Mélenchon au sein du Parti de Gauche. Ce choix a entraîné une baisse de la visibilité de ce parti historique.

Le parti de l’Union des Démocrates et Indépendants, créé en septembre 2012, n’a rien d’un parti historique. Pourtant, ce parti a fait le choix de ne pas participer aux « primaires de la droite et du centre » et de soutenir pendant celle-ci un candidat : Alain Juppé. Cette non participation indique au moins trois choses :

  • Elle indique que l’UDI n’a aucunement l’ambition de partir seule aux élections, ne serait-ce aux sein des primaires. Ce choix implique que les sympathisants de cette formation ne peuvent pas s’exprimer en votant pour un membre de l’UDI qui les représente. Ne sont ils pas bafoués ? Quid des potentiels électeurs ? Autre conséquence pour toutes ces personnes, si Alain Juppé perd, c’est de mélanger de fait, et sans concertation les votes de ces électeurs centristes avec ceux de Nicolas Sarkozy, électeurs qui eux embrassent nombres des thèses du Front National. Est-ce normal ?
  • Elle valide que la création de l’UDI n’a eu pour but que de détruire le MODEM de François  Bayrou tout en permettant à la droite de s’accaparer le centre. Pourquoi le centre serait-il de droite ?
  • Elle confirme que l’UDI n’est qu’un satellite de « Les Républicains » auxquels l’UDI doit la nomination de ses élus. De ce fait, l’UDI est pieds et mains liés au parti « Les Républicains ».

Les choix des dirigeants de l’UDI laisse perplexe, plus préoccupés de négocier des maroquins que de servir des idées … Cela n’indique rien de bon pour notre démocratie et remet en cause l’existence même de ce parti sans ligne directive claire, hors l’ambition de ces dirigeants.

 

Le Parti Socialiste a les moyens de se remettre en cause et de redevenir une force de combat, de propositions et d’unification de la Gauche. Un nouveau secrétaire de section et un bureau ont été élus. Pour + d'infos, Allez sur Infos/Contact

+ d'infos
  • Le bilan des promesses du quinquennat

    En toute transparence le bilan des promesses de 2012 : CLIQUER ICI
  • Calendrier 2016

    avril 2018
    L M M J V S D
    « Fév    
     1
    2345678
    9101112131415
    16171819202122
    23242526272829
    30