Blog du Parti Socialite :

Socialistes de Mennecy et ses environs 

Budget 2016 : la gauche essonnienne est dans l’action

 La preuve que d’autres mesures étaient possibles, plutôt que d’augmenter les impôts des Essonniens !!!

 

 

 

 

 

 

 

La droite départementale a voté un budget 2016 d’austérité le 25 janvier, prévoyant une très forte hausse d’impôts ainsi que d’importantes économies au détriment des services publics, des personnels et des prestations versées aux familles et aux plus fragiles.Face au hold-up fiscal de la droite, le Groupe des élu-e-s du Rassemblement de la Gauche et des Ecologistes du Conseil départemental, le PS, EELV et le PCF de l’Essonne viennent de lancer une grande mobilisation pour dire la vérité aux Essonniens sur les finances du Département.
Prochainement dans toutes les boîtes aux lettres essonniennes, la douloureuse facture de la droite, qui sacrifient les jeunes, les familles et les plus fragiles!12715511_980408435375118_697674460662432646_n

 

 

 

 

 

 

 

La droite départementale est là, l’austérité aussi !

 

 

 

 

 

 

 

 

La section PS de Mennecy et ses environs dénonce ce budget départemental qui touche les plus faibles, baisse les aides sociales, attaque la culture ;  alors que d’autres propositions ont été faites par les élus PS.

 

Ce lundi 25 janvier 2016 en Essonne : le budget  2016 du Département a été voté , un budget de rigueur voté dans la douleur,  et les agents du département qui dénoncent les politiques d’austérité de ce même département !

29 % de hausse de la part départementale de l’impôt sur le foncier bâti et 35 M€ d’économies tous azimuts (fin de la cantine gratuite au collège, du festival Cinessonne, suppression des aides pour la carte Imagin’R des lycéens…)

Message ci-après de Rafika REZGUI (élue PS)

Matraquage fiscal des Essonniens et baisse des services publics étaient au menu du 1er budget présenté par la droite départementale.

Sous la gauche, le département était un bouclier social face à la crise et les impôts n’avaient pas augmentés sous la présidence de Jérôme GUEDJ.

Dorénavant, c’est 29% d’impôts fonciers en plus pour les particuliers comme pour les entreprises qui se cumulent avec la suppression de nombreux dispositifs favorables aux familles, aux seniors et aux jeunes en particulier.

Article de ESSONNE INFO

Ce lundi 25 janvier au matin, des centaines d’agents du Département ont manifesté dans les rues d’Evry pour dénoncer les politiques d’austérité mises en place par le Conseil départemental.

 

 

 

 

 

La droite départementale s’apprête à voter un budget d’une rare violence, augmentation de  29 %  du taux d’impôt foncier à la charge des contribuables

La proposition d’augmenter la part départementale sur l’impôt foncier de 29% est loin de faire l’unanimité, y compris dans les rangs de la majorité.(cf Essonne Info)

70 millions d’euros de plus devraient rentrer dans les caisses du Département avec cette décision de porter le taux départemental du foncier bâti de 12,69% à 16,37%. Ce qui, cumulé avec les 35 millions d’euros du plan d’économie, fait dire à l’opposition départementale que la nouvelle majorité « a une volonté de se faire une cagnotte sur le dos des Essonniens ». Pour le conseiller départemental (PS) David Ros, « c’est un véritable holp-up fiscal, François Durovray réédite ce qu’il a fait à Montgeron en tant que maire ».(cf Essonne Info)

Chacun peut faire son calcul…. et pour quels services en plus ? NON en moins  sur les secteurs suivants :

-la jeunesse :

fin de l’aide à 50% sur les cartes de transport pour les lycéens, fin de la prise en charge de la cantine pour 6000 familles, suppression de la carte jeune,

 

-la culture, le patrimoine culturel

baisse des aides dans le domaine de la culture, le patrimoine culturel mise en vente de Méreville, menace sur le Festival Cinessonne,

-les subventions : baisse généralisée des subventions…

Le Conseil départemental vote ce lundi son budget 2016. La majorité y prévoit 35 millions d’euros de nouvelles économies. Tous les secteurs d’action du Département sont touchés, en particulier les compétences non obligatoires.

 

 

 

 

Le Parti Socialiste a les moyens de se remettre en cause et de redevenir une force de combat, de propositions et d’unification de la Gauche. Un nouveau secrétaire de section et un bureau ont été élus. Pour + d'infos, Allez sur Infos/Contact

+ d'infos
  • Le bilan des promesses du quinquennat

    En toute transparence le bilan des promesses de 2012 : CLIQUER ICI
  • Calendrier 2016

    août 2018
    L M M J V S D
    « Fév    
     12345
    6789101112
    13141516171819
    20212223242526
    2728293031